Conditions de travail en Suisse

Les conditions de travail du personnel qui n'appartient pas à la famille de l'exploitant sont régies pas les contrats-types de travail cantonaux. Chaque canton à son propre contrat-type de travail avec des conditions qui peuvent fortement varier. Les contrats-types de travail ne sont pas contraignants, il peut y être dérogé par écrit. l'Union suisse des paysans USP et l'ABLA émettent des recommandations salariales:

icon Recommandations salariales USP 2017

icon Recommandations salariales USP 2016

icon salaires CH et conditions de travail par canton 2010

icon Tiefe Löhne in der Schweiz (unten), Schweizer Bauer 1er novembre 2008

icon Arbeitsbedingungen, Interview Ph. Sauvin, DLZ Juli 2008


Les travailleurs et travailleuses agricoles ne sont pas soumis à la Loi fédérale sur le Travail LTr.

 

La Plateforme pour une agriculture socialement durable demande un contrat-type de travail national contraignant (édicté par le Conseil Fédéral) ou une convention collective de travail nationale ainsi que la soumission du travail agricole à la Loi sur le Travail.

Un contrat-type de travail national demande un changement du Code des Obligations à son article 359 et par conséquence une intervention du Parlement.

Une convention collective de travail demande un accord entre partenaires sociaux, soit l'Union suisse des paysans USP et les représentants des travailleurs (syndicats).

Quelques documents :

icon Comparatif contrat-type de travail Genève et convention collective Valais 2005 (43 kB)

La Suisse n'a pas signé la convention internationale de l'OIT C184, adoptée en 2001, sur la sécurité et la santé dans l'agriculture, car l'absence de dispositions légales applicables aux travailleurs agricoles (Loi sur le Travail et convention collective de travail ou contrat-type de travail national) ne le lui permet pas !

 

NON AU SOMMET DES PILLEURS ET POLLUEURS À LAUSANNE !

Journée des luttes paysannes, 17 avril 2015

Le 17 avril, journée internationale des luttes paysannes sera également pour nous une journée nationale de récoluttes_paysannes_2015.jpglte de signatures pour l'initiative «Pour la souveraineté alimentaire». En 2015, le thème de mobilisation proposé par la Via Campesina est la lutte contre les multinationales et contre les accords de libre-échange comme TTIP-TAFTA. Nous profiterons également de cette journée pour dénoncer la politique des prix scandaleuse pratiquée par les grands distributeurs et leurs transformateurs, en particulier dans le secteur laitier. Les producteurs de lait sont menacés dans leur existence par la chute dramatique du prix au producteur (moins de 50 cts alors qu’il faudrait 1.-/litre pour couvrir les coûts). Plusieurs actions et stands de récoltes de signatures pour l’initiative « Pour la souveraineté alimentaire » sont prévus dans différentes régions de Suisse.

www.souverainete-alimentaire.ch  

 

17 avril : les paysans du monde entier se mobilisent pour la souveraineté alimentaire et contre les traités de libre-échange

 

 

 

Résultats 28 - 36 sur 71
Dernières